L'appel des beffrois

Forum privé et indépendant mais cependant en lien étroit avec le sanctuaire de Montligeon qui a pour but la délivrance des âmes du Purgatoire
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Partagez | 
 

 Réponse à Nathalie Blondeau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thierry

avatar

Statut : Laïc Masculin Diocèse : Rouen
Paroisse : Notre-Dame des Sources de Tôtes - Auffay
Association ou oeuvre d'Eglise : Membre de la Fraternité Notre-Dame de Montligeon

MessageSujet: Réponse à Nathalie Blondeau   Mer 21 Sep 2016 - 3:07

Bonjour madame Nathalie Blondeau.
J'ai bien reçu votre mail, ainsi que votre message sur la boite vocale, hier.
Pardonnez moi, ça va être long !


Je m’apprêtais justement à vous écrire dans les 2 ou 3 jours à venir, parce que nous avons quelques lumières à recevoir de la part du sanctuaire, en ce qui concerne notre promesse.


Notre intention première est effectivement de la faire lors de la prochaine quinzaine du Ciel, au mois de novembre prochain. 
Le choix de la date, n'est pas encore tout à fait arrêté, pour des questions pratiques et de disponibilité de déplacement. Il flotte entre les 6 et 13 novembre, mais il est fortement probable que ce soit le 6.
Je vous le confirmerai dans les prochains jours.
(Je ne vous l'ai jamais encore dit, mais depuis le 1er décembre dernier, je suis passé en invalidité totale à cause d'une discopathie dégénérative prononcée. Or, à part la prise de morphine, la seule autre thérapie que je puis avoir sont des infiltrations dorsales tous les 4 mois. Or, la prochaine est justement le soir du 9 novembre. C'est à dire qu'ensuite il me faut rester trois à quatre jours complètement alité.
Alors, même si la date du 6 n'arrange pas forcément mon épouse, ce sera très certainement à cette date là, que nous viendrons au sanctuaire.)


Concernant ces lumières que nous souhaiterions auparavant recevoir de vous, il s'agit pour nous que vous puissiez nous aider à discerner si nous sommes réellement aptes à nous engager par la promesse, dès cette année, par rapport à plusieurs éléments que je vais vous exposer. Parmi ces paramètres, nous pouvons les classer en deux catégories opposées: ceux qui nous semblent aller vers le chemin de la promesse dès cette année, et ceux qui font que justement nous ne puissions pas, parce que nous ne les appliquons pas.


Je vais commencer par ces derniers.
Il nous parait important que lorsqu'on s'engage de cette manière auprès du sanctuaire, notre devoir au sein de l'Eglise est de s'impliquer au niveau des équipes d'inhumation, et du soutient des personne dans le deuil.
Et bien nous ne participons pas à ces ministères pour laïcs. Notre paroisse se compose de 29 clochers, dont trois principaux, qui étaient auparavant trois paroisses séparées autour de chacun d'eux, et qui au fil du temps se sont rassemblées en une seule. Ainsi pour chacun des trois grands clochers principaux, il y a déjà des équipes d'inhumation bien en place et qui se répartissent géographiquement les villages concernés.
Nous pourrions certes demander à rejoindre celui du notre, qui est justement l'un des trois principaux. 


Mais en ce qui concerne Nathalie mon épouse, sa timidité est un frein indiscutable, mais surtout, elle n'est pas disponible aux heures des inhumations, car elle garde des nourrissons étant assistante maternelle.
Pour ce qui est de moi, il y a plusieurs facteurs qui m'en empêchent. Le premier est le fait que je sois très sensible, au bonheur comme au malheur des autres. Ainsi qu'à l'église quand je suis en prière. Il se passe rarement une prière Eucharistique ou une Adoration, sans que mes yeux ne se remplissent de larmes, et se répandent sur mes joues. Alors, je ne me vois pas parler au micro devant toutes ces personnes qui pleurent un être cher !
De plus, de par mon état de santé, je ne peux jamais certifier à l'avance que je serai présent tel jour à telle heure, et ce, dans n'importe quel domaine. Alors, être dans l'impossibilité de venir le jour d'une inhumation !


Pour ce qui est des équipes d'aide et de soutient des personnes dans la souffrance d'un deuil, il n'y a rien de cela.
Et pour les mêmes raisons que je vous ai dit ci dessus, nous n'envisageons pas d'en construire par nous même.


- Ainsi donc, voilà pour nous ce qui peut nous paraître être vraiment une barrière à la promesse.


Maintenant, je vous expose les éléments qui font qu'il nous semble néanmoins possible de l'accomplir dès la prochaine quinzaine du Ciel :


Notre dévotion à intercéder pour toutes les âmes du Purgatoire est très grande.
Il n'y jamais une dizaine de notre chapelet quotidien qui ne soit prier pour elles, quel que soit le Mystère du jour.
Nous faisons tous les jours depuis longtemps déjà, la prière à Notre Dame de Montligeon.
Mais plus encore, nous remettons à notre Seigneur, tout ce qui peut nous chagriner, nous blesser, nous faire mal intérieurement, pour leur purification.
En ce qui me concerne, j'offre pour elles toutes, chacune de mes douleurs quotidiennes, quelles qu'elles soient, supportables ou extrêmement pénibles, même si le fait de les offrir me parait les endurer bien moins difficilement. 


Ensuite, il y a ma relation intime avec elles ainsi que mes prières personnelles. Et justement, à ce propos, je ne sais s'il me faut les garder uniquement pour moi même, ou s'il me faut les partager.
J'en ai parlé à mon prêtre qui m'a dit qu'il valait peut être mieux que je garde ça pour moi, ou du moins ne pas en parler à des paroissiens, mais plutôt garder cela pour un site comme le sanctuaire de Montligeon.


Il y a par exemple, ma façon de vivre chaque messe avec elles et pour elles également. En moyenne, les messes auxquelles je participe, sont de quatre par semaine, en comptant celle du dimanche.
Ma manière de les vivre est toujours la même tout au long de l'année, mais en même temps diffère à chaque fois dans mes ressentis de coeur.
Qu'il y ait une quête ou pas, il y a toujours un temps de silence avant l'offertoire. Alors j'entre en prière, et je dépose mes offrandes dans les mains de mon ange gardien, afin qu'il aille lui même les déposer à l'autel. Et ce sont mes prières pour la conversion des pécheurs, des autres religions, celles pour Le pape et l'Eglise, pour toutes celles qui m'ont été demandées, pour celles que j'ai dans le coeur, 
et pour toutes les âmes du purgatoire, afin qu'elles se voient être encore davantage purifiées.
Puis vient le "Sanctus". J'ai pris l'habitude et ne puis plus m'en empêcher d'élever les mains, tout en gardant les yeux fermés. Car je me sais être alors en présence et en communion parfaite avec la multitude des saints, des myriades d'anges, et de toutes les âmes du purgatoire, pour louer d'un seul coeur la Trinité Sainte. Mon seul regret est que ce soit bien trop court !
Puis vient la communion, le sommet de chacune de mes journées !
Et avant même de m'élancer dans le coeur à Cœur de l'union d'amour suprême, je me reconnais bien trop petit pour saisir ne serait ce qu'un centième de l’immensité de ce mystère d'amour infini. Alors, pour ne plus perdre par ma petitesse ces quantités d'Amour, je fais à Dieu cette prière :

"Ô Seigneur, non pas si c'est possible, car rien ne t'est impossible, mais si tu le permets, viens ouvrir mon coeur, qui par cette sainte communion, n'est plus le mien mais le Tien, car c'est Ton Sang et Toi même qui à présent le parcours, et envoie la très sainte Vierge Marie, ainsi que mon ange, Thérèse de Lisieux et Marcel Van, les apôtres de l'Amour, rassembler tous tes aimés au purgatoire et les y conduire, pour qu'ils puissent y obtenir la purification de leur âme par Ta présence réelle en moi. Je m'offre à eux pour qu'ils soient comblés, et que cette sainte communion puisse ne pas perdre toute son inestimable valeur de par ma misère toute humaine."


Peut être puis je vous dire aussi que je prie également souvent par les âmes du purgatoire.
Ainsi, lors de mon avant dernier passage de la Porte Sainte, je ne savais pas vraiment pour qui prier.
Alors, après un temps de prière et m'adressant à elles, elles m'ont inspirées de la franchir et de faire tout le parcours et de demander l'indulgence plénière pour Adel et Abdel, les assassins du père Hamel. Il faut préciser que j'avais bien auparavant demander à jésus d'accepter mes prières pour qu'ils ne le rejettent pas lorsqu'ils se sont trouvés face à face avec Lui.
Ainsi, je les crois à présent vraiment aux cotés du père Jacques Hamel, comme intercesseurs pour la conversion de ceux qui s’apprêtent à commettre de tels actes.


Sinon, notre groupe de prière pour les âmes du Purgatoire stagne toujours entre huit et dix personnes chaque troisième mercredi du mois, malgré les annonces faites lors des messes. Pour ce mois de septembre, c'est ce soir, à 18h30, après la messe. En général, nos deux prêtres sont présents. J'espère qu'il en sera de même ce soir !


Maintenant Nathalie, je vous ai tout dit.
Peut être pouvez vous vous même nous dire s'il est possible que nous fassions notre promesse dès cette année. Sinon, n'hésitez pas à demander à la communauté.


Merci pour tout, et pardonnez moi de la longueur de ce mail !
En union de prière, Thierry Thierry

*********************************************************************************************************
" Dans sa colère JUSTICE, son maître le livra aux bourreaux jusqu’à ce qu’il eût remboursé tout ce qu’il devait.
C’est ainsi que mon Père du ciel vous traitera, si chacun de vous ne pardonne pas à son frère du fond du cœur. '

(Matthieu 18 - 34,35)
Revenir en haut Aller en bas
http://north-side-gang.forumperso.com
Thierry

avatar

Statut : Laïc Masculin Diocèse : Rouen
Paroisse : Notre-Dame des Sources de Tôtes - Auffay
Association ou oeuvre d'Eglise : Membre de la Fraternité Notre-Dame de Montligeon

MessageSujet: Re: Réponse à Nathalie Blondeau   Ven 4 Nov 2016 - 1:53

Bonsoir à vous toutes et tous, sœurs et frère en Jésus Christ.

Ce n'est pas une intention que je vous post, mais un partage. Partage sur le dernier message du 02 novembre, et sur le direct avec Sœur Emmanuel du 03 de ce message.

Si je me permet de vous écrire par ce moyen, c'est que je ne sais pas comment faire autrement, et que ce que j'ai dans le coeur depuis plusieurs mois, de par ce dernier message de Maman, me semble ne plus devoir être gardé pour moi seul, et que je doive vous le partager.

Il s'agit d'être le calice de l'Amour !

Avant toute chose, pour qu'un calice puisse se voir être rempli de l'Amour qu'est le Sang du Christ Jésus, totalement déversé pour nous, il est indispensable qu'il soit vide. C'est donc qu'il nous fait se laisser faire entièrement vider de tout ce que nous renfermons en nous, du mauvais comme du bon.
Il nous faut nous laisser être réduit en morceaux, puis en poussière d'argile pour se laisser ensuite être pétri à nouveau pour que nous devenions des outres neuves pour accueillir le vin nouveau.

Ensuite, une fois devenu calice de l'Amour, il nous faut veiller. Veiller c'est ce munir d'huile de réserve, telle la parabole des dix vierges. C'est de prier, prier, et toujours prier, comme nous l'enseigne Marie depuis tant d'année. Et là, pour que nous ne perdions plus de temps à savoir ce qu'est réellement la prière, Elle nous le dit clairement. C'est qu'il y a urgence !
Nous sommes dans un temps de veille. Et ce mot à deux sens profond en français. Le premier est celui décrit ci dessus,et auquel nous invite Jésus avec tant d'insistance dans les évangiles, jusqu'à aller réveiller ses apôtres endormis à Gethsémani pour le leur demander à nouveau. C'est qu'Il en a tant besoin à cette heure !
.
Mais il y a aussi cette notion d'être aux dernières heures d'un lendemain dont on ne sait pas grand chose à l'avance mais qui va être grand, quel qu'il soit dans le plan de l'amour divin. La veille.
Or, Marie nous rappelle que nous sommes à l'heure de cette veille, pour que nous puissions veiller justement, comme le fit Jésus à Pierre Jacques et Jean, aux heures de Son agonie.
Dans cette veille Marie appelle à la prière, à l'amour et à la confiance. Gardons bien réelle et présente en nos cœurs cette confiance. Saint Jean Paul II ne cessait de nous répéter :"N'ayez pas peur !"

Maintenant, je vais donc oser vous révéler ce que le Seigneur m'a donné de vivre au quotidien pour que nous puissions tous être calice d'une certaine façon, ou du moins pour celles et ceux qui pourraient le faire.
Tout comme Marie nous explique ce qu'est prier pour ne plus perdre de temps, le Seigneur me met au coeur de devoir partager ce qu'Il m'a donné comme grâce.

C'est chaque jour, lors de la sainte communion que je deviens calice.
Dès que j'ai reçu la sainte Hostie dans la bouche et  agenouillé sur le prie-dieu, il y a certains jours ou l'Amour se propage et m'envahit à un point que je ne puis le contenir ... mais il y a aussi des jours ou je n'ai pas le moindre ressenti, même malgré mes efforts pour rentrer dans l'union de cet amour.
Mais ma priorité n'est pas celle ci. Ma priorité c'est de faire cette prière :
"Ô Seigneur, puisque tout T'est possible. je te demande alors que si Tu le permets, tu ouvres maintenant mon coeur, et que Tu permettes aux âmes du Purgatoire de venir y pénétrer afin de se purifier. Car ce n'est plus mon coeur à présent, mais le Tien, Oui Seigneur, par cette communion à Ton Corps et à Ton Sang, c'est Toi qui vit en moi, c'est Toi dont le coté fut ouvert pour nous laisser pénétrer en Ton Divin Cœur. Alors Seigneur, je te prie d'envoyer mon ange et Tes Saints, aux cotés de Marie Notre Mère, afin qu'ils aillent rassembler tous mes frères et sœurs en Purgatoire et les mettre dans ce coeur qui à présent n'est plus le mien mais le Tien. Qu'ainsi, ils puissent se purifier dans Ton Amour et se voient être enfin digne de pénétrer dans le Royaume d'Amour et de Gloire éternel.
Et s'il reste un peu de temps avant que le prêtre ne nous invite à nous lever et prier, je rentre en coeur à Coeur avec Jésus, mais je laisse d'abord du temps pour les âmes du Purgatoire.

Voilà ce qui me tenait à coeur de vous partager.
Bien fraternellement et en UDP
Thierry

*********************************************************************************************************
" Dans sa colère JUSTICE, son maître le livra aux bourreaux jusqu’à ce qu’il eût remboursé tout ce qu’il devait.
C’est ainsi que mon Père du ciel vous traitera, si chacun de vous ne pardonne pas à son frère du fond du cœur. '

(Matthieu 18 - 34,35)
Revenir en haut Aller en bas
http://north-side-gang.forumperso.com
Thierry

avatar

Statut : Laïc Masculin Diocèse : Rouen
Paroisse : Notre-Dame des Sources de Tôtes - Auffay
Association ou oeuvre d'Eglise : Membre de la Fraternité Notre-Dame de Montligeon

MessageSujet: Re: Réponse à Nathalie Blondeau   Mer 9 Nov 2016 - 18:20

Bonjour à vous, chers frères et sœurs.

J'ai lu le post d'Emmanuel et tous vos commentaires qui ont suivis
Et oui, le peuple des Etats Unis d'Amérique à élu son nouveau président !
Les maux de ventre commencent à apparaitrent partout. Mais permettez moi de vous dire ceci :

Dans onze jours, les Portes Saintes vont se refermer. L'année sainte de la Miséricorde va prendre fin.
Peut être n'avez vous pas encore vraiment médité sur le pourquoi des cette année Sainte exceptionnelle, instituée par Sa Sainteté François ... ?
Peut être que vous l'avez effectivement fait, et alors vous comprendrez très bien ceci :

Certes nous ne pouvons par nous même rien percevoir ni comprendre quoi que ce soit des projets de Dieu, de Ses très saintes Volontés établies, ni de la chronologie des temps.
Mais nous avons reçu par pure grâce l'Esprit Saint, depuis la date - qui devrait être celle dont nous devrions fêter l'anniversaire, celle - de notre baptême.

Par ce don prodigieux de Dieu en nous de Sa Personne Trinitaire de l'Esprit Saint, de Sa toute Puissance l'Amour, même si pour nous ce don est incommensurable et demeure très insuffisamment compréhensif pour nous humains, notre âme se voit être éclairée de Ses Lumières d'Amour et de toute puissance. Ainsi notre âme ne cesse de grandir dans l'Amour et ne cesse d'apprendre de Dieu lui même, si nous lui en donnons la pleine liberté.
Plus nous nous abandonnons totalement en Dieu, plus nous bâtissons notre vie terrestre en Lui, avec Lui et par Lui, plus nous entrons dans la relative compréhension de Son plan d'Amour dans tout son ensemble, qu'Il veut donner à l'homme, son enfant.

Chacun à son rythme qui lui est propre, et à cause de cela, la réelle et saine sagesse humaine me pousserait à continuer de ne plus intervenir sur le forum.
Mais à coté de la sagesse humaine, il faut mettre en évidence quelque chose qui a bien plus de poids.
Et c'est l'urgence.
Non pas urgence de devoir enfin prier pour tenter de nous préserver de choses néfastes, de cataclysmes divers, naturels ou politiques, mais urgence de s'unir toutes et tous pour et en Jésus ainsi qu'en Marie notre Maman. Priorité de n'être qu'en Eux, de se vouloir n'être qu'en Eux, afin de prier pour Leurs seuls désirs. Urgence pour nous de désirer nous laisser débarrasser de tout ce qui n'a pas traits à l'Amour Divin et à se proposer de devenir par Eux seul, des petits co-rédempteurs pour tous nos frères en humanité qui n'ont pas pris encore le temps d'ouvrir les cadeaux de l'Agneau, que pourtant ils connaissent, pour ceux qui le rejettent délibérément, pour ceux qui ne l'ont pas encore découvert en leur coeur, pour nos frères au purgatoire également.

Oui, mes frères et sœurs de ce saint forum, le moment est venu de nous laisser être éclairé.
De comprendre que ce site qui nous rassemble est en fait la petite chapelle du Saint Sacrement !
C'est le Seigneur qui d'une part l'a d'abord voulu, puis construit, par notre frère Emmanuel et son intime petite équipe. Même si nous ne sommes pas nombreux a s'y être inscrits, c'est le Seigneur qui nous a tous appelé à nous y inscrire. 
Pour que nous puissions ainsi avoir une réelle petite chapelle ou nous édifier les uns les autres, et surtout se laisser édifier par Lui, et se regrouper et s'unir en Lui. 
Pour parvenir à enfin trouver ce que nous n'avons pas dans nos paroisses et qui nous manquait.
Pour que nous puissions d'une part saisir les temps qui nous sont donnés donnés de vivre, puis saisir pourquoi le Seigneur nous a voulu justement à cette époque précise, pour que nous puissions être unis tous ensemble et dans la communion des Saint, à œuvrer pour Lui par nos prières, offrandes d'amour et sacrifices.

Ce temps que nous vivons, qu'est-il alors ?
Au lieu de l'aborder avec un regard terrestre angoissé, portons nos regards du coeur vers les Cieux.
Vers tous les saints connus et inconnus qui nous ont précédés et qui sont à présent dans le Sein de Dieu. Ce temps est pour eux celui de leur espérance qui va se voir bientôt être comblée ! Celui ou ils vont être revêtus de leur corps de gloire.
C'est le temps ou, si le vide laissé par la chute des mauvais anges se devait d'être comblé par un nombre équivalent d'enfants de Dieu issu de la race humaine, ce vide ne sera plus, car enfin bientôt comblé. C'est le temps des ultimes assauts de Satan et ses démons, qui après avoir obtenu la permission de régner sur terre pour une centaine d'années, vont être à nouveau bientôt enchaînés jusqu’à ce qu'ils soient écrasés par le talon de Marie et définitivement enfermés derrière les portes des enfers qui se refermeront sur eux à tout jamais.

N'est ce pas uniquement cela qu'il nous faut saisir ?
A quoi bon s'attarder et discuter en pure perte de temps de prière et de confiance en Dieu, de ce qui est en train de commencer ici sur terre. De se pétrifier d'avance aux derniers assauts terribles de Satan, sans pour autant savoir ce qui se passera. 
Tout ceci n'est que le commencement, par cette élection de cet homme qui va être à la tête de la plus grande puissance mondiale, des dernières préparatives du plan de l'ultime offensives de Satan, qui croit avec certitude qu'il sera le grand vainqueur, mais qui pourtant sera la grande victoire de l'Amour. Comme l'a été la plus grande victoire de l'Amour à l'heure du Golgotha, ou tout semblait perdu aux regards saints de la terre, ou tout semblait être définitivement gagné aux regards des enfers, ainsi il en sera de même pour la victoire finale.

Tout cela, le monde d'aujourd'hui en a perdu la connaissance parce qu'il a abandonné son Dieu. Mais pas nous qui sommes Son petit reste fidèle ! Paradoxalement, nous aurions pu, nous tous et toutes ici, ne point être de Son petit reste, des intimes de Son Cœur. Car ce n'est pas une question de mérites. Nous aurions très bien pu faire partie de ceux qui sont du monde seul, monde alors aussitôt manipulé méchamment par Satan qui en est devenu le maître puisque l'humanité a rejeté l'Amour Divin. Pourquoi le Seigneur nous en a t-Il préservé, justement nous ? Je n'ai pas la réponse. 
Mais sur ce à quoi qu'il faut que nous nous attachions, et qui doit être essentiel, plus que de se poser des questions, c'est de nous savoir faire partie du noyau restreint des intimes de Jésus ressuscité et de Marie. Et que nous avons une mission a accomplir pour cette heure.

J'ai posté récemment suite au post du dernier message de Medjugorje, message super important, une vidéo du commentaire de sœur Emmanuel Maillard. Tristement, il a été zappé par vous toutes et tous. Je vous ré-invite vraiment à le visionner très chers frères et sœurs . Il est réellement essentiel à comprendre vraiment la manière dont nous devons orienter nos vies. Pas uniquement nos vies de prières, mais nos vies toutes entières, dans ce temps précis qui fait parti du plan final de l'Amour.

Je vous post déjà ça. Si vous avez vraiment envie de visionner la vidéo en question, et quand vous l'aurez fait, je serai à votre disposition pour vous révéler ce que je me doit de ne plus garder pour moi seul, mais de vous l'offrir aussi, afin que vous aussi puissiez être vous aussi des calices de l'Amour.

Car il m'a été donné depuis plus d'un an, de comprendre en mon coeur et de pouvoir vivre pleinement et d'offrir à Notre Père d'Amour, l'un des grands moyens auxquels y parvenir, et que c'est exactement ce don sœur Emmanuel à parlé sans pour autant savoir elle même pour l'instant comment le faire.

Pour conclure:
 Il ne nous faut plus aimer et offrir à Dieu chacun séparément, mais tous ensemble, dans un grand élan communautaire. Voilà l'urgence du temps que nous vivons. Les grâces de ce que beaucoup dénomment comme "mystiques" se multiplient en ces heures. Ce sont des grâces spéciales pour faire croître l'armée de Marie, et écourter le temps de la bataille finale. Il nous faut les prendre, les accepter de tout coeur. Il nous faut jeter au feu nos "paragrâces", ou du moins ne pas les ouvrir. Puis il nous faut nous unir en partageant nos grâces reçues. Elles ne sont pas pour nous, elles sont pour la Trinité Sainte ainsi que des moyens d'amour pour sauver ceux qui peuvent encore l'être, même si à nos yeux ils paraissent définitivement perdus. Voyez l'exemple d'Abdel et d'Adel, les assassins du père Hamel, pour qui Jésus m'a demandé de franchir la porte sainte de Lisieux et de Montligeon afin de leur obtenir l'indulgence plénière, et qu'ainsi ils puissent devenir aux cotés du père Jacques, nos intercesseurs contre le Daesh. (et confirmé par discernement d'un prêtre avant de le faire)


Comprenons que notre vie terrestre débouche sur la mort de notre être corporel. Elle n'est que le tout petit bouton terne qui va faire éclore la fleur splendide que nous sommes déjà dans le dessein de Dieu. Aussi, ne nous lamentons pas sur les maux de cette vie, sur ce qui va advenir bientôt sur terre. Quand ? Seul le Père le sait. Mais cependant bientôt.
Mais élevons notre âme sur ce qui est surligné en bleu plus haut.

Et gardons au coeur pour nous conforter qu'il se peut très bien que l'enlèvement de l'Eglise, c'est à dire, le petit reste fidèle de Ses amis intimes, donc nous, peut advenir avant que la bataille finale ne soit à son paroxysme. Tout est possible à Dieu ... ou plutôt, rien ne Lui est impossible !

J'a le désir de vraiment conclure cette fois, par un extrait du commentaire que saint Jean Chrysostome à fait pour la fête du Christ Roi, que nous célébrerons lors de la fermeture de l'année de la Miséricorde et de la Porte Sainte du Vatican.


Citation :

Le Christ n'a pas laissé sa croix sur la terre, mais il l'a soulevée et emportée avec lui dans le ciel. Nous le savons parce qu'il l'aura près de lui quand il reviendra dans la gloire. Pour t'apprendre combien cette croix est digne de vénération, il a fait d'elle un titre de gloire... Lorsque le Fils de l'homme viendra, « le soleil s'obscurcira et la lune perdra son éclat ». Il régnera alors une clarté si vive que même les astres les plus brillants seront éclipsés. « Les étoiles tomberont du ciel. Alors paraîtra dans le ciel le signe du Fils de l'homme » (Mt 24,29s). Tu vois quelle est la puissance du signe de la croix ? ... Quand un roi entre dans une ville, les soldats prennent les étendards, les hissent sur leurs épaules et marchent devant lui pour annoncer son arrivée. C'est ainsi que des légions d'anges et d'archanges précéderont le Christ, lorsqu'il descendra du ciel. Ils porteront sur leurs épaules ce signe annonciateur de la venue de notre roi.

*********************************************************************************************************
" Dans sa colère JUSTICE, son maître le livra aux bourreaux jusqu’à ce qu’il eût remboursé tout ce qu’il devait.
C’est ainsi que mon Père du ciel vous traitera, si chacun de vous ne pardonne pas à son frère du fond du cœur. '

(Matthieu 18 - 34,35)
Revenir en haut Aller en bas
http://north-side-gang.forumperso.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réponse à Nathalie Blondeau   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réponse à Nathalie Blondeau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Débutant, en quête de réponse baveuse.
» En réponse à ''Au Plaisir du Wipe'' (CdO)
» Kre-O la réponse de Hasbro à Lego.
» Que pensez vous de dreadfleet ? (une seule réponse)
» Les écus et le Comté. [Réponse donnée] (Fermeture le 4 Octobre 1460)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'appel des beffrois :: Avant propos :: Inscription puis présentation nouveau membre-
Poster un nouveau sujet   Sauter vers: